Zhaolian Liu: Sketch for "Omelette Chineuropéenne"

MigAA. Feat. Zhaolian Liu

Loading Map....

Date/Time
Date(s) - 06.07.2012
20:00 - 23:00

Location
POT

Category(ies)


Zhaolian Liu: Sketch for "Omelette Chineuropéenne"

Zhaolian Liu: Sketch for “Omelette Chineuropéenne”

Accept it / Eat it
Performance

À mon avis c’est la cuisine. Surtout quand on est dans un autre pays. Tout le monde mange, mais les alimentations sont très différentes. Le système d’alimentation a construit culturellement dans l’histoire de chaque pays. Donc la cuisine est une part très important dans la vie culturelle.

La performance de la cuisine en direct, pour moi, c’est plutôt un métier multimédia. Parce-que pendant la performance, il y a 5 parties :

1. L’action : l’action de l’acteur et l’action du partage.

L’action de l’acteur est très déclamatoire, parfois fort et parfois doux. Il exprime le sens de l’histoire du mélange culturel.
L’action du partage est une histoire que le monde identifient cette nouvelle forme culturelle.

2. L’image : vue réel et les vidéos en temps réel.

Les images sont pour montrer l’histoire du mélange culturelle.
Trois tables colorées sont en couleur bleu, blanc, rouge. Il exprime un territoire français. Sur la table bleue, il y a des aliments français. Sur la table rouge, il y a des aliments chinois. Parce que le rouge est une grande partie dans la culture chinoise aussi, surtout dans le drapeau chinois. Sur la table blanche, il y a tous les objets pour faire la cuisine. Dans le Chromatique lumineux, la couleur blanc est une couleur du mélange. Ici dans ce territoire, le terrain blanc est aussi un lieu du mélange culturel.
À la fin de la performance, dans le territoire français, l’acteur reconstruit un symbole chinois : un drapeau chinois. Il met deux drapeaux en regard. Il veut se re-identifier, mais le drapeau chinois n’est plus pur. Il est dans le territoire français, il a pris des choses étrangers, il ne peut pas revenir un chinois pur. Il est un métissage culturel.

3. Le son : la parole de l’acteur en deux langues différentes (le chinois et le français) et le bruit de la cuisine.

Pendant la performance, des que l’acteur prend un objet ou un aliment, il prononce son nom, le plus part en deux langues. Mais il y a des objets ou des aliments spéciaux qu’on ne peut pas trouver la traduction juste. Donc il ne prononce que son nom maternel. Il exprime la vie étrangère. On est obligé d’accepter la culture étrangère. Malgré qu’on ne puisse pas trouver la traduction juste de son nom, on l’accepte quand même.

4. Le parfum : le parfum de la cuisine.

5. Le goût : le goût de l’omelette.

Le parfum et le goût sont des points de vue pour trouver le résultat du métissage. Le mélange culturel est bien réussi ou pas. À partir le parfum et le goût, on peut trouver quelque parties familières et quelque parties étrangères. Puis on peut essayer de re-identifier cette nouvelle forme culturelle.

Je fais la cuisine métisse, c’est pour exprimer que je me suis perdu dans ce pays étranger. Je ne sais plus mon identité. Les gens qui sont autours de moi, vont me re-identifier encore, à traverse ses propre sensations. J’ai un visage chinois, mais l’intérieur de moi, vous sentez encore que je suis un chinois pur, ou un mixage chinois-français? Les objets culturels sont venu du monde, et le nouvel objet (ou un humain qui à la nouvelle culture) culturel va être identifié par le monde.

Zhaolian Liu: “Omelette Chineuropéenne”